ImplanTicien

ImplanTicien

Thérapeute-technicien spécialiste des implants technologiques humains.

Descriptif du métier

L’implanTicien
— propose au patient l’implant qui va l’aider à mieux gérer sa pathologie ou à améliorer ses performances.
— vérifie le bon fonctionnement de l’implant.
— met en place des dispositifs permettant de réagir immédiatement lors d’un dysfonctionnement dû à un bug, un piratage, à des interférences d’ondes ou autre.
— aide le patient à gérer les données issues de ces dispositifs numériques.

C’est déjà demain

homme_bioniqueDepuis quelques années, on assiste au développement des implants TIC ou artifices technologiques (abritant le plus souvent une puce en silicone) destinés à être implantés dans le corps humain pour effectuer différentes missions.
On trouve aujourd’hui

  • les stimulateurs cardiaques
  • les prothèses auditives (entre autres les implants cochléaires et les implants auditifs du tronc cérébral)
  • les pompes d’administration de médicaments pour des patients atteints de sclérose en plaques ou de diabète
.
  • les technologies de neurostimulation qui agissent sur l’activité électrique des nerfs et peuvent concerner la moelle épinière, le nerf sacré ou le nerf vague selon la pathologie
  • les technologies de stimulation cérébrale profonde, en cas de maladie de Parkinson ou de tremblements essentielsAux implants existants vont s’ajouter dans les prochaines années
  • les membres commandées par microprocesseur.
  • des implants rétiniens pour redonner la vue aux aveugles,
  • des implants bioniques pour permettre aux amputés de retrouver le sens du toucher,
  • des implants pour réguler l’appétit ou gérer la dépessions.
  • des biocapteurs permettant d’effectuer un contrôle médical (pression sanguine, taux de glucose, activité cérébrale en cas de Parkinson ou d’épilepsie, détection de cellules cancéreuses, etc.).
  • des dispositifs permettant d’améliorer les capacités fonctionnelles humaines comme le sens ou la mémoire. La Darpa  (Defense Advanced Research Projects Agency) va dans ce sens avec le projet RAM (Restoring Active Memory), L’idée est d’intégrer une puce dans le cerveau qui augmenterait notre capacité de mémorisation.

    Prospective du métier

Avec l’explosion des implants dans les dix prochaines années, les implanticiens vont vite devenir incontournables. Pour effectuer ce métier, il faudra avoir une formation médicale et technique.  Il est donc urgent de développer ces filières de formation. Si ces professionnels ne sont pas opérationnels, on va au devant de graves difficultés. On risque des épidémies de dysfonctionnements technologiques.

Bugteur

Bugteur

Thérapeute d’entreprise spécialisé dans les dégâts commis par les bugs informatiques. 

Descriptif du métier

Le bugteur est un thérapeute du bug informatique.

Lorsque l’un se produit, il dénombre les victimes, identifie les dommages, repère les possibles extensions.

Il soigne les dégâts causés en réfléchissant tant à des solutions techniques (patch réparateur, changement de logiciel…) qu’à des solutions sociales (indemnisations des victimes, compensations…)

Il prévient les crises en :

  • Faisant appel à des hackers pour identifier les failles de ses systèmes.
  • Envisageant des rémunérations donnant envie aux surdoués du code de se pencher sur les systèmes.
  • Etant à l’écoute des collaborateurs et des clients pour réagir immédiatement.

 

Le bugteur a des compétences en :

  •  Informatique : il peut analyser les conséquences d’un bug.
  • Communication : il comprend le fonctionnement des réseaux sociaux et utilise les mécanismes.
  • Finance : il évalue les dégâts et fixe des indemnisations.

 

C’est déjà demain

Les bugs sont de plus en plus nombreux et incontournables. Quelques exemples :

  • Un bug informatique a été à l’origine de la spectaculaire et inattendue baisse du chômage en août 2013. 170 000 chômeurs n’ayant pas reçu de textos leur rappelant d’actualiser leur situation mi-septembre, ils n’ont pas mis à  leur situation et ont donc été rayé des listes. Il a fallu plus d’un mois pour qu’on identifie le problème.
  • En 2009, 15.000 et 20.000 travailleurs indépendants n’ont pas cotisé au RSI (l’équivalent de leur sécurité sociale), pendant deux ans. Le manque à gagner fut de 400 millions d’euros.
  • En novembre 2010, des millions d’Australiens se sont retrouvés sans argent après un bug de la Banque Nationale australienne. Le bug multipliait les erreurs dans les transactions interbancaires, les virements et le versement des salaires.
  • La mise en place précipitée en 2011 du nouveau système informatique a entraîné d’importants dysfonctionnements dans le paiement des soldes notamment dans l’armée de Terre, affectant des dizaines de milliers de militaires. Deux ans plus tard, des bugs subsistent.
  • En avril 2013, un bug sur le système de réservations de la compagnie aérienne American Airlines a cloué au sol tous les avions pendant presque 48 heures.

Prospective du métier

Plus les sociétés s’informatisent, plus nous risquons d’être victimes de bugs. Les logiciels sont des constructions complexes en étant constitués de millions de lignes de code qui interagissent les unes avec les autres. Il est impossible d’assurer que le logiciel fonctionnera dans toutes les conditions de ces interactions.

 

Partant de là, il faut dès aujourd’hui des bogteurs dans toutes les entreprises raisonnables.

 

 

Fabarmeur

Fabarmeur

arme3D

Spécialiste des armes fabriquées avec des imprimantes 3D.

Descriptif du métier

Le fabarmeur :

  • Conçoit des modèles d’armes qui seront réalisées en 3D.
  • Forme militaires et particuliers à la conception et au montage de ces armes imprimés.
  • Contribue à rendre ces armes en conformité avec les lois.
  • Participe au repérage des dérives en matière de création d’armes.

C’est déjà demain

La fabrication d’armes à partir d’impressions 3D ne fait pas partie de la science-fiction.

L’association Defense Distributed ménée par Cody Wilson, un étudiant de 25 ans, présente le « Liberator », un pistolet à un coup de calibre.380 (9 mm) en plastique, qui peut être fabriqué, par petites pièces qu’on assemble, avec ce type d’imprimante. Il reste à ajouter un percuteur et une autre pièce de métal de trois centimètres pour que l’arme soit en conformité avec la loi américaine, et donc détectable par les portillons de sécurité.

Prospective du métier

Les imprimantes 3D pourront rapidement imprimer tous les objets donc pourquoi pas des pièces d’armes. On ne pourra pas empêcher que des plans circulent sur le Net. Cela fait peur, car on ne pourra pas empêcher qu’un terroriste, un malade mental, un conjoint violent  ouvre une fabrique d’armes dans son garage.

Avant que des carnages réalisés avec ce type d’arme fasse la une de l’actualité, il faut que des fabarmeurs se penchent sérieusement sur le problème. Aux États-Unis les défenseurs d’une réglementation plus stricte sur les armes ne peuvent ignorer le problème.

Ditechture

Ditechture

obama-internet-fantome-censure-dictature-jpg-951821-jpg_821981Concentration de pouvoirs de manipulation par les technologies entre les mains d’individus, d’entreprises ou de groupes sociaux.

La ditechture est un totalitarisme technologique.

Elle s’exprime par :

  • Une intrusion dans les pratiques quotidiennes numériques et une volonté explicite de les modifier.
  • Le contrôle mental insidieux et la réduction du champ de liberté.
  •  L’abus de position dominante d’une entreprise technologique et l’imposition de ses lois.
  • Une exclusion de personnes ne disposant pas l’accès aux technologies.

C’est déjà demain

Quelques éléments qui permettent de parler de  ditechture.

Google trace tous nos faits et gestes. Elle s’immisce dans tous les mails et propose des publicités en phase avec nos préoccupations.

Facebook viole en permanence notre intimité et va jusqu’à nous faire croire que tout ce qui est personnel est désormais public.

AppGratis , une start-up de promotion et de découverte d’applications s’est f ait expulser d’APPLE. Cet acte met en évidence la dépendance croissante des développeurs aux entreprises Apple et Google.

L’absence de connexion à Internet nous met de plus en plus au ban de la société.