Locaunier

Locaunier

rod2Chasseur et facilitateur en réhabilitation de bâtiments vides

Descriptif du métier

Le locaunier
— Anime une communauté de personnes qui repèrent les bâtiments désaffectés : hangars délabrés, anciennes usines, maisons abandonnées, appartements inoccupés…
— Crée un espace de propositions collaboratives pour faire émerger les meilleures idées pour ces lieux.
— Sollicite des partenaires pour ces projets.
— Assure que la réhabilitation du lieu se fasse de manière écologique, éthique et solidaire.

C’est déjà demain

Capture d’écran 2013-04-28 à 13.28.57

Les bâtiments abandonnés sont partout : dans les centres urbains, les banlieues, campagnes, montagnes, bords de mer, partout ! Ils sont laissés là, jour après jour, nuit après nuit.

Ils ne crient pas, ils ne saignent pas, ils perdent juste un petit morceau tous les jours, sans que vous vous rendiez vraiment compte qu’ils s’effondrent, jusqu’au jour où il est impossible de le récupérer et la seule chose qui reste à faire est de les détruire !

La plupart du temps, la société les ignore, préférant les laisser à l’abandon et construire de nouveaux bâtiments à la place ! Cette approche est moins chère à court terme, mais ne l’est certainement pas dans le long terme.

C’est sur ce constat que deux Milanais ont lancé « [Im] possible living », « la première communauté mondiale fondée pour recenser les bâtiments abandonnés et leur donner une nouvelle vie ».

Ce repérage est effectué de manière collaborative. Une application smarthphone permet de photographier un bâtiment laissé à l’abandon, publier la photo sur le site et faire des propositions de réhabilitation du bâtiment.

« [Im] possible living » souhaite, à terme, trouver des financements pour permettre la réalisation des projets proposés par les internautes, et toucher des professionnels du design et de l’architecture qui pourraient aider à la réhabilitation.

Prospective du métier

La crise s’installe et le nombre de personnes sans logement augmente. En toute logique, le gâchis immobilier devient de plus en plus inacceptable.
Les délocalisations et les fermetures d’usine se multiplient. Ces lieux laissés à l’abandon gangrènent les esprits.

Dans ce contexte et avec l’aide des nouvelles technologies, les locauniers vont pouvoir lutter efficacement contre l’obsolescence immobilière.

Plus sur le mot

Un locanier est un braconnier des locaux inhabités ou abandonnés.

Temporiseur

Temporiseur

Expert du service à la personne et des données personnelles spécialisé dans la conception et gestion de services permettant de faire économiser du temps à un individu.

temps1

Le temporiseur est un spécialiste du temps gagné par les autres. Il imagine des services qui permettront à des clients pressés de faire une économie de temps.

Le temporiseur propose des micro-services permettant à ses clients de gagner du temps.

  •  Il effectue les queues à sa place dans les administrations ou les musées.
  • Il conduit sa voiture pour lui mettre de travailler dans les embouteillages.
  • Il effectue sa liste de courses en fonction de ses habitudes de consommation et de son planning.
  • Il gère son planning et optimise ses transports. Il choisit votre habillement en fonction de vos obligations.
  •    ..

Le temporisateur étant payé en fonction du temps gagné par son client, il doit imaginer des astuces pour le diminuer.

Il analyse et exploite les données personnelles de ses clients pour trouver des gisements temps inexplorés.

C’est déjà demain

Vous n’aimez pas attendre. Le distributeur Washington Express : vous comprend. Sur son site vous pouvez louer un clone qui va faire la queue à votre place. Vous devrez dépenser environ 40 dollars par heure de queue pour une administration publique.

Dans sites comme Domystuff .vous propose de trouver une personne qui va effectuer les taches quotidiennes à votre place.

Prospective du métier

Avec l’accélération du changement technique, social et les bouleversements des rythmes de vie, nous fonçons pour rester à la même place, dans un présent qui fuit sans cesse. Nous courrons après le travail, nos courriels, nos rendez-vous, nos obligations, notre argent, le temps qui file. Nous avons l’impression que si nous prenons le temps de prendre notre temps, nous allons tomber dans le chômage, la pauvreté, l’oubli, la désocialisation.

Comme le ralentissement n’est pas pour demain, de plus en plus de marathoniens de la vie, vous faire appel aux temporiseurs.

Gamificateur

Gamificateur

Concepteur de dispositifs ludiques favorisant le changements des comportements.

339-534466_266005843507848_2067188495_n

Descriptif du métier

  • La gamificateur
  • Repère toutes les situations qui nécessitent un changement d’habitudes.
  • Propose différents dispositifs ludiques pour faire accepter ces changements.
  • Valide l’efficacité du recours à ces principes.
  • Communique sur les résultats ;
  • Crée une feuille de route open source permettant de dupliquer et adapter le principe.

Le gamificateur est un joueur. Il connaît  tant les mécaniques des jeux que ses processus addictifs.

Le gamificateur  utilise le jeu pour changer le monde. Il ne faut pas le confondre avec le gamiketeur qui utilise le jeu pas pour faire consommer plus.

C’est déjà demain

La poubelle sans fond

Vous jetez un papier dans une poubelle publique et vous entendez un son signalant que votre déchet est parti faire un voyage au centre de la Terre. Et si demain, les poubelles nous étonnaient serions-nous prêts à mieux recycler ?

Le radar loterie

Sur le périphérique, vous roulez à 42 à l’heure. Un radar vous signale que vous avez gagné un gigot. Votre téléphone clignote. Vous pouvez aller chercher votre lot au supermarché du coin. Et si demain, les radars s’amusaient à récompenser les conducteurs respecterions-nous mieux les limitations de vitesse ?

L’escalator-piano

Vous montez un escalier. À chaque marche, vous actionnez une note de musique. Musicien talentueux, vous vous épuisez à rejouer dans le métro, la symphonie pastorale. Et si demain, des escaliers musicaux, vous donnez envie d’abandonner les escalators ?

Un toboggan-escalier

Volkswagen a installé un toboggan dans les escaliers d’un métro berlinois. Selon ses promoteurs, les toboggans ont changé la routine quotidienne de ceux qui les ont essayés et modifié leurs modes de transport et leur conception de ce qui est socialement approprié. Au beau milieu de l’espace public, en voyageant grâce à un toboggan comme un enfant sur une aire de jeux, on perd toute notion de contrôle, exactement ce que l’on redoute dans un environnement collectif.” Et si demain, il y avait plus de toboggans est-ce que l’on glisserait moins dans la routine ?

Prospective du métier

Avec l’avènement aux postes de décision de la génération des gamers, il y a des grandes chances que demain on joue pour vendre, gérer, décider, imaginer, s’entraider, faire adopter de bons comportements…

Le jeu aura tant d’importance, que les parents demanderont sans doute à leurs enfants

Dans ce contexte, il pourrait avoir des jeux pour arrêter de fumer, maigrir, trouver un boulot, changer de partenaire, faire ses courses voire élever ses enfants. On entendra les parents leur demander : « Tu t’es lavé les dents? Tu as fait tes devoirs ? Tu as joué ? ». Former des gamificateurs de qualité s’avère urgent si l’on ne veut pas que ces jeux soient sérieusement ennuyeux.

 

Murateur

Murateur

Curateur spécialisé dans l’occupation artistique des espaces extérieurs.

Obey@Paris01

Descriptif

Le murateur :

– Repère les murs disponibles et négocie leur utilisation avec les propriétaires ;

– Sélectionne des artistes et les invite à créer sur les espaces libres et ouverts de la ville ;

– Assure la promotion de ses poulains.

C’est déjà demain

Le métier de murateur s’inscrit dans une logique d’extension du domaine du street art.

  • Il y a quelques années, Serge Gainsbourg a permis aux artistes de rue de s’exprimer sur les murs de sa propriété de la rue de Verneuil. Il appréciait cette richesse artistique.
  • Depuis 2003, un mur situé au croisement de la rue Oberkampf et de la rue Saint Maur à Paris dans le 11 ème est géré par l’association le Mur (Modulable, Urbain et Réactif). L’objet du Mur est la promotion de l’art contemporain et plus particulièrement de l’art urbain ». Toutes les deux semaines, une œuvre remplace la précédente, perpétuant ainsi le principe d’un art urbain éphémère.

 

  • Les modes d’intervention sur le panneau sont libres et multiples. Les artistes utilisent les matériaux de leur choix : aérosol, acrylique, collage, encre… Généralement ils créent des œuvres de 3 x 8 mètres pour respecter le cadre. Cependant, ceci reste aussi un choix.
  • Dans le monde entier, des associations ou des promoteurs immobiliers invitent des artistes à effectuer des œuvres sur les surfaces libres des immeubles.

 

Prospective

On peut imaginer voire espérer que demain les murateurs œuvreront pour le meilleur de la ville. Dans toutes nos agglomérations, les chats seraient toujours gris mais plus les murs. Ces professionnels nous permettront de nous émerveiller à tous les coins de rue. Pour notre plus grande émotion, ils sélectionneront des artistes élevés en plein air.

Cette perspective joyeuse a aussi ses limites. Si tous les murs de la ville sont privatisés, les artistes de rue vont devenir des fonctionnaires et nous servir de l’art prémâché.

Plus