chantierAmélioration de la sécurité routière par la suppression de tous les panneaux de signalisation.

Avec la prolifération des feux tricolores, des aménagements routiers et des panneaux de signalisation, des experts ont constaté que l’automobiliste adoptait le comportement du  chien de Pavlov. Il réagit de manière aussi machinale qu’animale aux stimuli sécuritaires.

Cette « animalisation » fait surgir deux types de problème qui augmentent les risques d’accidents :

– L’automobiliste voulant se démarquer de l’animal prend un malin plaisir à ne pas respecter les injonctions à la prudence.

– Le respect de la consigne met en jachère leur conscience et leur sens de la responsabilité.

Pour diminuer les accidents, des expériences de dépanotage ont été tentées. Elle consiste à supprimer toutes les consignes routières. L’automobiliste doit, pour sa sécurité et celle des autres, faire appel à sa vigilance. L’objectif visé est un comportement plus courtois et une responsabilisation de chacun.

 

C’est déjà demain ?

Cette option ne fait pas partie du domaine de l’absurde. Dans certains pays, on réfléchit depuis une dizaine d’années dans ces termes.  La Hollande qui se distingue déjà par son approche particulière vis à vis de la drogue et de la prostitution, s’est mise à déshabiller ses routes ! Plusieurs villes, comme Drachten, ont décidé purement et simplement de supprimer les feux des signalisations et autres marquages. « Quand il y a trop de signalisations, les gens perdent tout sens de responsabilité et ils se comportent comme des abrutis, explique Koop Kerskstra. Quand on supprime les panneaux, ils redeviennent responsables ! »  Ce  concept porte le nom de « Shared Space », soit l’espace de rencontre entre tous les utilisateurs de la route.

En savoir plus : Shared Space

Est-ce un oscide ?

Oui

Avec le dépanotage, les automobilistes, désirant rester en vie, vont adopter une conduite courtoise. A la peur du gendarme succèdera l’audace de la sérénité. Les conducteurs pesteront désormais contre ceux qui sont abimés par la voiture et non plus contre ceux qui abiment leur voiture. On peut toujours rêver !

Non

Un trafic livré à lui-même risque de mettre de nombreux automobilistes au point mort avant de créer un embouteillage de corbillards.

A vous de juger