logement-cecile-duflot-sdf-locaux-ministre-logement-670x270Capacité supplémentaire disponible qu’une entreprise ou un particulier propose à une communauté.

L’entreprise a par exemple :

– Des locaux vides certains jours ou tous les jours,

– Une flotte automobile avec des véhicules non utilisés certains jours,

– Une capacité d’accueil à la cantine qui dépasse les besoins de son personnel,

– Des disques durs en sous-utilisation chronique…

Un particulier a par exemple :

– Une chambre disponible,

– Une voiture ou autres outils peu utilisés,

– De nombreux restes dans son réfrigérateur.

La distripacité consiste à faire savoir qu’on a ces capacités en excédents et les proposer à une communauté.

La distripacité est un concept qui vient de la culture numérique. Introduisant le partage de l’information, musique, films, elle  a distillé dans les esprits et rendu possible le partage.

La distripacité s’inscrit dans une logique développement durable. Elle considère que les ressources naturelles sont limitées donc il ne faut pas les gâcher.

  • Actualité du mot

  • La Poste réfléchit au partage de sa flotte automobile. L’idée est de proposer les voitures non utilisées.
  • Buzzcar est un service communautaire de partage de voiture. Elle permet aux propriétaires de voitures de louer leur voiture quand ils ne l’utilisent pas.
  • CouchSurfing propose des hébergements gratuits. Un hôte indique que l’on a de la place pour accueillir. Un voyageur le contacte. Couchsurfing créé depuis 2003 propose 1,2 million de canapés chez l’habitant et a déjà enchanté 5,4 millions de participants.