DOCTOIR

Miroir qui analyse l’état de santé d’une personne

Le doctoir est un miroir équipé d’une caméra et de capteurs. Il utilise les technologies de reconnaissance faciale pour faire une analyse d’un visage.

Quand une personne se poste quelques secondes devant ce miroir, la machine détecte son rythme cardiaque, sa densité d’oxygène dans le sang, sa pression sanguine, sa température… Avec ce balayage du visage, elle est capable de déterminer si elle a pris du poids, fumé ou bu récemment ou encore si elle est stressée.

À partir de ces données, une intelligence artificielle détermine si l’individu a ou pas un problème de santé.

  • Outre la détection d’un problème de santé, le doctoir peut aussi :
  • Suivre l’évolution d’une maladie et donc renseigner le médecin.
  • Prodiguer des conseils santé. Il supervise par exemple le brossage des dents.
  • Montrer l’évolution du corps : visualisation des opérations de chirurgie esthétique, vieillissement…

Si le doctoir a une priorité santé, il peut aussi donner des conseils de maquillage, fournir des actualités, diffuser des vidéos….

Mot-valise composé de docteur et miroir.
Attention. Ce mot laisse supposer qu’un toubib est enfermé dans le miroir. Comme un outil de prévention, il faut peut-être envisager un autre mot. A vos propositions.

11 + 15 =

Robert, faut-il investir dans un doctoir ?

Oui

Coup d’œil au miroir, faites-le réfléchir en lui posant la question : « Miroir, ô beau miroir, suis-je la personne la plus en forme en ce bas monde ? ». Le doctoir peut, outre vous rassurer sur votre état de santé, anticiper et régler les petits dysfonctionnements de votre corps. Vous pourrez donc avoir une santé de fer sans pour autant craindre de rouiller.

Non

Sous prétexte de prévention, le doctoir risque de vous faire perdre l’insouciante illusion d’être en bonne santé. Outre ruiner votre santé, il va créer des générations d’hypocondriaques.

Avant d’investir dans ce miroir connecté, prenez le temps de vous demander : est-ce qu’il vaut mieux conforter chaque jour ses craintes d’être malade ou être heureux en ignorant que l’on peut l’être ?

Des miroirs réfléchissent

Le Conseil national de recherche d’Italie a lancé « Wize Mirror » sur lequel travaillent des chercheurs de onze pays européens. Cette glace intelligente doit faciliter le vie des personnes diabétiques ou cardiaques. Sous son apparence de miroir classique, le Wize Mirror dispose de capteurs 3D, de caméras multi spectrales et autres senseurs qui détectent la pâleur du visage, la graisse de ses tissus ou encore les expressions faciales. Il attribue une note à chaque personne et lui prodigue des conseils pour la journée à venir.

La société française CareOS propose un miroir capable de donner des de b, diffuser des vidéos, aider à parfaire sa coupe de cheveux, rendre compte du vieillissement de la peau, de sa prise de poids, suivre l’évolution des grains de beauté ou encore de renseigner sur la consommation d’eau pour chaque membre du foyer.

 

 

Au concours Lépine 2017, la médaille d’argent en catégorie Santé est allée à Évidence, un miroir qui aide à la rééducation des personnes ayant perdu une grosse partie de leur mobilité. Quand le miroir renvoie l’image de la personne, il s’ajoute des points et des lignes soulignant les zones du corps qui ont été rééduquées.

 

 

La pose d’implants mammaires permet d’augmenter artificiellement la taille de la poitrine chez les femmes qui jugent leurs seins trop petits. Il leur est cependant difficile de se projeter et de choisir la taille de bonnet qui leur plaira. Le miroir en réalité augmentée mis au point pour la polyclinique de Cesson-Sévigné en Bretagne permet de visualiser facilement le résultat avec différentes tailles d’implants.