8

Gratte-ciel qui comprend des espaces verts

Un gratte-jardin est un immeuble écologique qui a des espaces verts  (plantes, arbres, potagers…) sur le toit et les balcons.
Outre être indépendant sur le plan énergétique grâce à des panneaux solaires et des éoliennes, le gratte-jardin produit au minimum 50 % des fruits et légumes nécessaires à l’alimentation des habitants de l’immeuble. Chaque logement dispose de son mur végétal dans la cuisine, avec des légumes et des fruits frais à portée de main
Un système de régénération des eaux usées permet d’obtenir l’eau irrigant les potagers.
La récupération de l’énergie produite par les occupants de l’immeuble permet de chauffer les serres. Dans certains gratte-jardin, l’énergie vient des salles de gym attenantes. Les occupants de l’immeuble s’engagent à aller pédaler ou ramer un nombre d’heures par semaine.
Les balcons potagers des gratte-jardin se nomment des « balverts » et les toits des « couverdures ». Ce type d’architecture se nomme écotecture.

  • C’est déjà demain

La folie verte gagne les balcons. Pouvoir jardiner alors qu’on ne possède pas de jardin est une nouvelle tendance urbaine. Même sur un balcon où l’espace est limité, l’important est de prendre plaisir à jardiner et de rester en contact avec la nature.
L’architecte Vincent Callebaut rêve de réintroduire la campagne au cœur de la métropole new-yorkaise. Il a imaginé une ferme de 600 mètres de haut autosuffisante et entièrement naturelle. Nommé Dragonfly, en raison de la structure du bâtiment inspirée d’une aile de libellule, son projet de ferme hybride à la verticale abriterait un laboratoire de recherche, une résidence verte et un élevage d’animaux de ferme.La ferme subviendrait aux besoins alimentaires de sa population totale, soit 50 000 habitants, plus 100 000 autres personnes vivant à proximité du bâtiment.

A Milan, une tour de 27 étages avec des arbres à tous les étages est en cours de construction. C’est pour ses auteurs, la première forêt verticale. Source

Les jardins ne cessent de pousser sur les toits de New-York, jusqu’à Manhattan. A terme, les 5000 hectares de toits aptes à l’agriculture pourraient fournir en légumes toute la métropole.

Gotham Greens’ est un projet qui se traduit par la création de serres sur des toits de Brooklyn.  Source

  • Est-ce une idée désirable ?

Oui
Ce type l’architecture s’inscrit dans un programme qui tente d’apporter des réponses inventives aux nécessités énergétiques de notre époque. Si en prime ce vert met du printemps dans nos villes et nous fait oublier le béton, on a tout à y gagner.
Non
Sous prétexte d’écologie, on va sournoisement nous empêcher de partir en vacances. L’été, il faudra s’occuper de son jardin. Des assassins en herbe vont tuer notre liberté.
A vous de juger