Acquisition de super pouvoirs grâce à des implants technologiques.

Synonyme : endaptation ou le versant technologique de l’exaptation http://fr.wikipedia.org/wiki/Exaptation  (@OlivierAuber)

Aujourd’hui, l’homme se débat avec ses capacités plus ou moins limitées. Demain, des implants l’aideront à se prendre pour un héros.

— Grâce à un implant cochléaire, les murs auront ses oreilles. Les voisins n’auront plus de secret pour lui.
— Avec des yeux bioniques, il verra dans le noir et  zoomera sur un détail d’un paysage lointain.
— Des puces l’aideront à télécharger les compétences nécessaires pour accomplir un travail.
— En secouant la tête, il visualisera n’importe quel instant de vie. Le passé ne sera plus jamais dépassé.
— Une seconde de concentration suffira pour contrôler des machines avec son esprit ou visualiser une page Wikipédia.

C’est déjà demain

Cette acquisition de pouvoirs sans dans la tuyauterie des chercheurs

  • Des implants cochléaires permettent à des sourds d’entendre. Ce matériel permet aussi de capter des fréquences inaudibles à l’oreille humaine ou des ondes acoustiques lointaines.
  • Des chercheurs de l’université de Californie ont mis au point des lentilles de contact qui peuvent zoomer. Une prothèse rétinienne pourra faire la même chose.
  • DARPA ou Defense Advanced Research Projects Agency (agence américaine pour les projets de recherche avancée dans le domaine de la défense) expérimente des implants au cerveau qui aideront les soldats qui souffrent de lésions cérébrales traumatiques. L’idée est de les aider à récupérer des souvenirs.
  • Des chercheurs utilisent un capteur neuronal pour contrôler un bras robotisé. A l’avenir, on pourra contrôler à distance des robots, des ordinateurs et plus. On pourra aussi surfer sur le Web par la pensée. Il suffira de penser à un arbre pour avoir des résultats. Un clignement d’œil remplacera nos clics.

Une idée désirable

Oui
Qui n’a pas rêvé d’être dans la peau d’un héros et faire tout ce que le commun des mortels ne peut pas faire. Au lieu de galérer avec une mémoire sélective, une audition et une vision défaillantes à augmenter par des prothèses archaïques et l’obligation de se gaver de connaissances, on acquerrait une souplesse neuronale qui aiderait à braver l’impossible.

Non
Le bonheur et le bien-vivre ne tiennent pas à des performances, mais plus à une vision de la vie. Ces prothèses continueront juste l’infernale spirale qui nous oblige à nous consoler en consommant toujours plus. L’aspiration vers un mieux machinal va supprimer toute la douceur qui fait la vie.