LOGOLETTRE

Au menu

  • Les liaisons aventureuses entre un œil gonflé et un drone.
  • La sortie des « Contes à inventer le futur ».

La main à la PAT

Représentant d’une part un œil gonflé d’une femme et un drone, l’assemblage des deux photos d’introduction manque d’élégance. Je m’autorise à bousculer votre esthétisme pour réaliser un PAT.

LE PAT (Photo augmentée de technologies) est un exercice que j’ai imaginé pour les ateliers. Vous avez deux tas de photos : l’un avec des photos de la vie quotidienne, l’autre illustrant une technologie. Les participants doivent revisiter la photo 1 avec la technologie représentée sur la deux.

On va donc, pour l’exercice, imaginer qu’il y a un lien entre l’oeil de la dame et un drone.

Plusieurs scénarios sont envisageables.

1. À des milliers de kilomètres, un télétravailleur confortablement assis dans un fauteuil cuir pleine peau a eu pour mission d’éliminer notre héroïne. L’affaire devait être simple. Quand elle sortirait pour prendre son café dans le jardin, il viserait et enverrait une mini-roquette qui détruirait son cerveau. À cause de la pluie, la dame n’a pas profité de sa terrasse depuis quelques jours. Notre tueur à distance en a profité pour lire Théorie du drone de Grégoire Chamayou, qui explique que le drone est l’arme du lâche, car on peut voir sans être vu, toucher sans être touché, ôter des vies sans jamais risquer la sienne. En tombant sur une citation de Camus « On ne peut pas tuer si on n’est pas prêt à mourir » il décida de modifier la trajectoire du drone. Il s’y prit un peu tard, du coup le drone effleura la dame, d’où la rougeur.

2. Notre télétravailleur est en fait un dronadaire débutant. Ce spécialiste de la livraison par drone a fait poser un paquet de sucre sur la table de notre blessée. Il a raté sa cible, le paquet a explosé et la dame a pris un morceau de sucre dans l’œil.

Dronadaire

Spécialiste de la livraison de colis par drone.

Lire la suite.

3. Le drone est piloté par un dronaliste. Ce journaliste réalise une enquête sur les dégâts causés par une invasion de vilaines mouches noires. Il vient de photographier la dame.

Dronaliste

Journaliste qui utilise un drone pour effectuer ses reportages.

Lire la suite.

4. Madame bel oeil s’est cognée à un coin de porte. La tête à la fenêtre, elle attend un médrone ou un drone médical qui va effectuer une piqure apaisante.

5. Notre beauté est une éleveuse qui utilise un drone pour surveiller son troupeau. Elle a les yeux gonflés, car elle a pleuré de joie lorsque le drone a retrouvé une vache perdue au fond d’un ravin.

Bref, l’exercice montre que l’introduction des drones se traduirait par l’existence d’une série de nouveaux métiers.

NB : Si l’exercice vous amuse, n’hésitez pas à nous contacter pour qu’on envisage l’organisation d’un atelier. Il y en aura d’autres du même acabit pour réfléchir de manière ludique aux métiers de demain de votre secteur.

Au menu des nouveautés du dico du futur, les Contes à inventer le futur… Des contes revisitent Cendrillon, Blanche Neige, le Petit Poucet et autre contes de notre enfance en les mettant à la mode 2030 (14 contes, 12 euros).

Dans l’élan, n’hésitez pas à acheter le Dico du futur des métiers de demain. Nous en sommes à 60 métiers, 178 pages pour la modique somme de 12 euros. Et découvrez aussi les autres productions des Propulseurs.

Futureusement votre !

Anne-Caroline Paucot