Manager par un stress susceptible de provoquer une épidémie de suicides.

On lombardise quand l’on :

  • Crée de l’incertitude et met les salariés dans un climat d’angoisse permanente ;

 

  • Fait redescendre de la haute direction des objectifs prescriptifs qui changent en permanence ;
  • Donne des pouvoirs à des petits chefs et les laissent juger en fonction de leurs critères, a priori, humeurs.
  • Confie la stratégie de l’entreprise à un groupe d’individus qui, fort de leurs diplômes, se considèrent comme des élites et, de ce fait, ignorent les réalités de terrain et méprisent joyeusement leurs inférieurs hiérarchiques;
  • Nie la complexification et l’augmentation des charges de travails ;
  • Fixe des objectifs intenables ;
  • Érige le déni de reconnaissance en système productif ;
  • Crée des règles du type « mutation systématique » qui déstabilise la vie privée du salarié ;
  • Cherche à mettre les suicides intervenus au sein de l’entreprise sur le compte de problèmes personnels ;

Origine du mot : Le mot vient de Didier Lombard, un PDG de France Telecom, qui a commencé à réagir au vingt-quatrième suicide d’un des salariés de l’entreprise.