Un robot baby-sitter

Après la télé baby-sitter qui permet aux parents de faire la grasse matinée, voici venu le temps béni des babyrobeurs.

Les babyrobeurs jouent avec les enfants, lisent des histoires, donnent des biberons ou servent des petits déjeuners, bercent les bébés qui pleurent, ordonnent aux enfants de se calmer… En clair, ils font tout ce qu’une nounou ferait.

Les babyrobeurs sont plus ou moins autonomes dans leur travail.

Les babyrobeusr bas de gamme se contentent d’effectuer une tâche en réponse à une sollicitation de l’enfant. Le bébé pleure, il lui enfourne un biberon dans la bouche… L’enfant appelle sa maman, il branche des dessins animés…

Les babyrobeurs hauts de gamme sont « apprenants ». Pendant quelques jours, ils enregistrent la manière dont les parents répondent aux sollicitations des enfants puis, lorsqu’ils sont devenus autonomes, répètent la manœuvre.

C’est ainsi que les techniciens chargés de la maintenance des babyrobeurs ont constaté avec effroi que nombreux parents frappaient leur bébé lorsqu’ils pleuraient. Les juges considèrent aujourd’hui les babyrobeurs comme des témoins assermentés.

 

C’est déjà demain

Peluches interactives, robots… Les papas et mamans fatigués lorgnent du côté des technologies qui vont les décharger d’une partie de leur boulot de parents. Incitons-les à ne pas sous-traiter les câlins à ces machines. Manquant d’âme, ils risquent de donner à leurs trésors l’envie d’aller vendre la leur au diable.

Ils gardent vos enfants pendant les courses

Au Japon, dans un grand centre commercial de Fukuoka, le magasin Aeon Co. teste des robots baby-sitters qui gardent les enfants lorsque les parents font les courses.

Ce robot de 1,40 mètres à l’allure d’un chat jaune surveille les têtes blondes et les occupe.

Les enfants surveillés sont équipés d’un badge comportant une puce RFID que le robot peut lire à distance. Le robot est donc capable d’appeler l’enfant par son prénom et sait toujours où est chaque enfant à tout moment.

Il est également capable de discuter avec les enfants, même si son vocabulaire est pour l’instant limité. Il est équipé d’un rétro-projecteur qiui peut projeter des films sur un mu où sont bien entendu intégrés des publicités pour des bonbons et jouets.

Un robot prof

 

Saya est un robot mis au point par Hiroshi Kobayashi depuis 15 ans.

Il est en test depuis quelques jours dans une classe de test au Japon, et si l’essai est concluant, Saya devrait bosser à plein temps !!

Saya est animées par 18 moteurs pour exprimer plus de 5 expressions de visages différentes.

Elle parle plusieurs langues différentes et sait faire l’appel, donner des devoirs ou encore gueuler pour imposer le respect.

Un robot pion pour les cours de récréation

http://www.youtube.com/watch?v=qfxpgn4IibQ

Le temps des intraitables « pions » ou du Bouillon cher au Petit Nicolas, à l’affût dans les cours de récréations est-il révolu ? Peut-être. Mais parents, rassurez-vous, vos bambins ne seront nullement laissés à eux-mêmes. Ils seront surveillés entre deux leçons par un robot. Tout du moins en Corée du Sud, où le robot Ofro officie dans un collège de Séoul.

Ofro est équipé d’une caméra et d’un microphone. Il est relié à des membres de l’équipe pédagogique du lycée et les alerte en cas de problème.

Selon les concepteurs, la principale mission d’Oto est de protéger les enfants de toute tentative de violence mais aussi de dangers tels que la pédophilie. S’il remarque quelqu’un qui tente de séduire un élève, il semble pouvoir émettre un avertissement à la personne suspecte ou contacter des gardiens « humains » pour qu’ils prennent le relais.

L’androïde a été créé dans un but de défense militaire. Ofro était initialement chargé de protéger les vies humaines en effectuant des missions comme le repérage de mines ou la gestion d’attaques terroristes à l’arme chimique.

Ofro est en stage à l’école pour l’instant. Si les tests sont concluants, il pourrait être commercialisé à plus grande échelle. Mais seules quelques écoles devraient pouvoir s’offrir cette nouvelle vedette des cours de récré. Car Ofro devrait coûter la bagatelle de 100 000 dollars. Les pions n’ont donc pas encore beaucoup de souci à se faire pour leur boulot.