tweetMessage  Twitter peau de banane  qui met une cerise sur le gâteau de la haine ordinaire

140 caractères plus une caisse de résonance mondiale ! Quand le tranchant du lapidaire se conjugue avec l’avidité aux dérapages des lecteurs, on peut massacrer l’autre de manière simple et  rapide.

Le plus célèbre  bananaTweet est celui de Valérie Tierweiler. La première compagne de France a coupé les pattes de l’ex du Président de la République en soutenant son adversaire. L’affaire a produit  assez de chantilly pour qualifier son bananaTweet de « Twitterweiler ».

Dans le registre des tartes aux pommes, on a aussi celles que s’envoient des journalistes comme Bruno Masure : Quelqu’un peut-il abattre (sans sommation) ce tocard de FOG ?. Cet exemple montre que les bananaTweet ne sont pas tous mortels et que, dans certains cas, c’est regrettable.

Définitions

@samfoxr81 : Un tweet explosif avec beaucoup de dommages collatéraux. Cf ‘banana bomb’ dans le bon vieux jeu culte Worms.

@twittospherique : Un dessert que twitte l’abominable homme des neiges !