bienvenue-et-porte-courrier-008

Différentes formes d’utilisation du numérique pour l’accueil des clients dans un commerce

Vous entrez dans un magasin, un électronique « Bienvenue Monsieur X » s’affiche. Vous souriez, vous êtes reconnu. Mais, votre visage se met rapidement en berne, car cette politesse a un but uniquement commercial, en témoigne la liste de promotions concernant les produits que vous achetez habituellement qui l’accompagne.A cet instant, vous êtes victime de la bienvenumatique. Une caméra vous a filmé et identifié. Le magasin a utilisé cette information pour faire le lien avec l’ensemble des informations personnelles disponibles sur le Net et dans diverses banques de données. C’est ainsi que si vous avez consulté les sites proposant des voyages exotiques, on vous proposera des maillots de bain et des cours pour parler la langue du pays en cinq leçons.

La bienvenumatique de développe dans divers secteurs :

  • Dans les restaurants, la carte est personnalisée à vos goûts et habitudes alimentaires. Si vous faites un régime, vous aurez une liste avec des produits allégés. Si ce système a des atouts, il peut aussi être très coercitif. Lorsqu’on fait un écart, l’assurance santé est immédiatement alertée et risque d’en profiter pour alourdir votre facture.
  • Dans le métro, les panneaux publicitaires vous identifient et vous envoient publicités ciblées ou messages personnels.
  • A l’entrée d’une entreprise ou une administration, finies les hôtesses qui vous demandent votre nom. Il s’affiche et est accompagné d’un message de bienvenue. A ce moment, votre interlocuteur est prévenu de votre arrivée et, dans le meilleur des mondes, ne va pas tarder à arriver.

La bienvenumatique a de nombreux détracteurs. L’association pour le droit à l’impolitesse et à l’anonymat a lancé un « désertificateur » qui brouille votre image et donc empêche toute forme d’identification. Il connaît aujourd’hui un tel succès que nombreuses entreprises commencent à renoncer à utiliser la bienvenumatique.

  • C’est déjà demain

La bienvenumatique est pour un demain très proche. Le technologie est au point. On commence même à jouer avec elle.

 

  • L’identification des visages

Picassa et Iphoto intègre  un système de reconnaissance des visages. En indiquant que le visage sur une photo est celui de votre grand-mère, ils vont rechercher automatiquement dans vos albums toutes les autres photos dans lesquelles sont susceptibles de se trouver son visage.Si la fonction est aujourd’hui limitée à vos albums, rien n’interdit de l’étendre à toutes les photos présentes sur le Net.