Utiliser au maximum cinq mots pour composer ses messages

Chaque heure @big_ben_clock envoie au réseau un bong qui correspond à l’heure de la journée : 12 bong à midi à 1 à une heure.

Ce compte suivi par 40 000 personnes a donné le bong. D’autres adeptes de la sémantique Jivaro ont imité le maître.

Quand le nombre de mots utilisés pour les compositions textuelles ne dépasse pas cinq, on dit que le compte « bongue ».

Un bon bongueur est celui qui attire les foules avec ces palpitantes productions minimalistes.

@big_ben_clock a de la concurrence.

  • A l’époque des déboires du célèbre chanteur, le compte @Johnny_Halliday a illustré son coma en n’utilisant pour ces messages que le mot beep et des tirets.
  • @TheMime bat les records du silence en envoyant que trois points : … 15 000 personnes semblent apprécier.

Comme quoi sur Twitter le rien fait le plein.

Crédit photo : Nicolas Tarrin