Livre numérique se transformant en fonction des besoins des utilisateurs

Le bookaméléon est un livre modulable qui permet au lecteur de découvrir un texte de différentes manières :
  • Il peut le lire sur un écran. Différentes options existent : annotations des textes, partages des commentaires, changement de page automatique par suivi du regard…
  • Si le lecteur doit bouger ou a le regard occupé par une autre activité, il peut passer en mode écoute. Il choisit alors la personne qui lit le texte : le lecteur peut-être lui-même, un de ses proches ou un comédien célèbre. Le choix est large car il suffit d’avoir un enregistrement de quelques minutes d’une personne pour que l’adaptation sonore soit effectuée.
  • Si la voix émeut le lecteur, il peut avec les dernières versions des bookaméléons, activer le mode « dimension ». La voix synthétique choisie est alors accompagnée d’une représentation holographique de la personne qui lit le texte.

 

  • C’est déjà demain

Les débats vont bon train sur le livre électronique et on le comprend. Tous les fabricants de lecteurs et les éditeurs sont sur le pont. Les libraires, que l’on croyait rétifs à la question, se sont mis au travail pour proposer des sites de téléchargement et continuer de remplir leur mission de passeurs dans un univers dématérialisé.

Mais ne l’oublions pas. E-book ou livre papier, l’avenir du livre, ce sera celui de la lecture. Or deux études, la première menée aux Etats-Unis, et la seconde en France, montrent que celle-ci est en recul, du moins sous ses formes traditionnelles.

 

  • Est-ce une idée désirable ?

  • Oui

Le bookaméléon enrichit et diversifie l’acte de lire. Il va donc inciter à la lecture de nouveaux adeptes. L’imagination étant la meilleure compagnie de transport du monde, ce dopage de l’imaginaire va permettre à la société de progresser.

  • Non

On peut craindre que le bookaméléon soit apprécié par les parents des jeunes enfants qui lui rétrocéderont la lecture de l’histoire du soir. Les bookaméléons  priveront donc les enfants du contact charnel des parents. Cette diminution du stock affectif peut avoir de dramatiques conséquences sur l’humanité future des enfants.