DSC04660-800x600

Cercueil en carton ou en matériaux bio-incinérants.

Le cardeuil est  un cercueil en carton biodégradable. Lors de l’incinération, il brûle vite et diminue le temps de la crémation.

Il peut aussi être en un matériau bio-incinérant qui évite la crémation. En quelques semaines, le mort se consume et devient une poudre très fertile.

Les cardeuils bio-incinérants ont  permis la création de cimetière éphémère. Les morts sont recouverts d’un peu de terre et reste dans cet emplacement maximum cinq ans. Ensuite la famille récupère un pot qu’elle peut mettre où elle le désire.

Cette technologie au point, l’association des amis des morts s’est battue pour avoir le droit d’enterrer ses proches dans ses jardins et champs. Si le combat fut long et difficile, il mit fin à un ancestral et scandaleux marché de la mort.

Etymologie
Le cardeuil est un néologisme composé de carton et deuil.


Les préoccupations environnementales prenant de l’importance, et la crémation se développant, un business est en train de naître : celui des cercueils en carton !
En Angleterre, les écolos peuvent choisir un cercueil en carton recyclé biodégradable. En Suisse, c’est aussi déjà très tendance.Le cercueil est fabriqué avec un réseau d’alvéoles inséré entre deux feuilles de kraft. Il utilise huit fois moins de bois qu’un cercueil traditionnel, pèse 10 kg au lieu de 50 kg ! Ces cercueils sont vendus moins de 100 euros par le fabriquant au distributeur.

Est-ce une idée désirable ?

  • Oui

Le cardeuil va limiter la déforestation qui parfois prend des allures dramatiques. A cause des morts du sida, la Zambie perdait au début des années 2000 pas moins de 30 000 ha de forêts chaque année. Jevette Masinja, secrétaire permanente pour l’environnement et les ressources naturelles, s’inquiétait : « Si les Zambiens continuent à détruire notre écologie, notre pays perdra toutes les terres cultivables et toutes les forêts qui abritent des animaux et des oiseaux », avertit-elle.

  • Non

Même si le cardeuil va faire un carton chez les enverdeurs (intégristes de l’écologie), les morts ne sont pas des déchets qu’on emballe dans du vulgaire carton.

A vous de juger