Depuis des années vous entassez les objets dans votre appartement et vous commencez à manquer d’air, faites appel à un espaceur.

Les missions de l’espaceur

  • L’espaceur est un coach du vidage d’appartement. Il échange avec le client pour créer une liste d’objets superflus. Il se charge ensuite de vendre les objets sur Internet.

 

  • L’espaceur se rémunère principalement à la commission. En faisant appel à lui, le client va donc gagner outre de l’espace de l’argent.
  • Paradoxalement, l’espaceur est aussi un remplisseur de vide. Il imagine souvent ce qu’on peut mettre à la place des objets disparus.

  • Des réseaux d’échanges

Les réseaux d’échanges d’objets se multiplient.

My Recycle Stuff est un réseau d’échange et de troc sans transaction monétaire, pour échanger les produits que l’on n’utilise plus.

Dans le même exprit, on a  Freecycle.org qui propose des échanges au niveau local. Outre que cela simplifie les questions d’emballage et d’acheminement, cela favorise les rencontres.

  • Une tendance besoins d’espaces

Au salon du meuble à Milan, le designer Tokujin Yoshioka a présenté pour Kartell une collection de meubles« invisibles » . Comme si la présence physique des objets était diminuée.

Dans “Maison à Vendre” sur M6, Stéphane Plaza coach les vendeurs pour qu’ils se débarrassent des objets encombrants qui alourdissent la maison et perturbent le regard.