Imprimante personnelle qui sert à la fabrication de petits objets

Première décennie du siècle, les imprimantes entament leur révolution en proposant l’impression en 3D qui permet de créer des objets en relief.Rapidement le prix des fabriquantes tombe et la création d’objets en reliefs se développent. Les internautes téléchargent des modèles, les personnalisent et lancent l’impression.

Les fabriquantes connaissent rapidement plusieurs évolutions :

  • Elles intègrent la fabrication de mini robots qui vont assembler les différents éléments d’un objet. On peut ainsi fabriquer des objets composés de différentes matières et de grandes tailles.
  • On choisit comme précédemment un modèle sur Internet et la fabriquante imprime tant une série de pièces que des robots d’assemblage. Ces derniers effectuent le montage sous vos yeux. Dans certains cas, ces robots s’auto-fabriquent avant de faire de faire leur travail.
  • Le vrai changement arrive avec la diffusion des nano imprimantes moléculaires qui permettent de recycler une vieille basket en gecko (une chaussure pour marcher sur le plafond) ou une assiette en appareil photo dernier cri de la rugissante technologie.
  • On commence alors à produire des objets éphémères. Quand ils sont utilisés, il suffit de les jeter dans la fabriquante qui les réutilise pour en fabriquer d’autres.

 

  • C’est déjà demain