Acte de protestation se traduisant par immobilisation collective

Les verts frosent pour demander l’arrêt du tourisme spatial… Les lycéens frosent pour s’opposer à l’interdiction d’avoir une connexion Internet lors du passage du bac… Les infirmières frosent pour alerter contre les dangers des opérations robotisées… Les anciens frosent contre l’interdiction d’aller dans les supermarchés après 17 heures…
On frose pour marquer son désaccord. Même les députés ne tapent plus sur les bureaux, ils frosent.Plus spectaculaires que les manifestations d’antan, les froses consistent à s’immobiliser en pleine action. On frose dans un lieu donné ou une heure donnée. Le signal de l’immobilisation est déclenché de manière auditive ou par une personne qui touche une autre. On a donc des froses instantanées ou en cascade.Les froses sont la version contestataire des flash mob.

  • C’est déjà demain


  • Quand la vie se fige

http://www.youtube.com/watch?v=qtUNj2BNTsU
Des voyageurs arrêtés en pleine course, des cambrioleurs arrêtés net dans leur fuite, une gifle qui reste en suspens, un baiser qui devient éternel… C’est le rêve du collectif New-yorkais « Improve Everywhere » lorsqu’il réunit dans des lieux publics des gens qui arrêtent de bouger pendant un temps déterminé.
L’aventure nommée “Frozen party” est filmée. Le concept a été importé en France. Après le Trocadéro, des initiés ont invité des internautes à se retrouver gare de Lyon à Paris et à s’immobiliser à une heure précise pendant 90 secondes.

La frose conso

http://www.youtube.com/watch?v=0FS0t8vPn7w26 personnes ont frosé dans un magasin Ikéa… Cela ne vous donne pas des idées !