Animateur d’une communauté qui utilise le numérique pour échanger et développer ses connaissances.

Geemik est un néologisme composé de geek signifiant férue de nouvelles technologies et gimmick un terme de jazz désignant les cinq premières notes qui donne le ton et capte l’oreille de l’auditeur.

  • Le geemik propose des infos, outils, des pistes de réflexion utiles pour la communauté. Il teste les outils, forme les membres à de nouveaux usages, imagine des développements et des applications intéressantes.
  • Le geemik donne le gimmick à sa communauté mais laisse les participants les interpréter à leur rythme. Les membres du réseau commentent, évaluent, s’approprient ou non les différentes ressources.
  • Le geemik n’est pas le chef d’orchestre. Il est un des musiciens du jazz band. Les contributions et les échanges entre tous les joueurs enrichissement la partition initiale.

Mot créé par les animatrices des communautés de discipline de l’Esc Lille.


Les geemiks sont à l’oeuvre

Elles ont un site  :www.geemik.net

Et parlent de leur métier

Isabelle Brisset parle des geemiks Xavier Aucompte Bonjour isabelle. On parle de toi et de ton équipe des Geemiks depuis des mois sur la Toile. En même temps, on ne vous connaît pas si bien. Alors fais nous des confidences, qui es-tu ?

Isabelle Brisset Je suis Manager à l’Ecole Supérieure de Commerce de Lille depuis 15 ans et je suis responsable de la Médiathèque et du système d’information documentaire de l’école. Je suis toujours aussi passionnée par les projets que je mène au sein de cet établissement. (Création de la Médiathèque en 1995, développement d’intranet, de portail (6 portails depuis 1997 du site de notre centre), je ne compte pas le nombre de produits et de services créés et les heures de formation dispensées auprès de nos différents publics).

2008 a été une année révélation pour moi et mon équipe. Sur notre métier et la façon dont on l’exerçait (outil, réseau), sur nos usagers et comment ils cherchaient, traitaient et utilisaient l’information et enfin sur les pérmètres de l’apprentissage davantage perçu comme un écossytème informationnel individuel que l’on met en réseau pour co-apprendre et innover.

Suite sur le blog des managers