Test intégré au téléphone qui localise les personnes sous l’effet de substances toxiques

Breathometer-alcootest-smartphone

Vous allez prendre le volant de votre voiture, utiliser votre vélo ou patins à roulettes pour vous déplacer, effectuer des travaux dangereux… Votre assureur peut vous imposer de faire un géthylotest.

Le géthylotest est intégré au téléphone mobile. Pour l’effectuer, on compose un numéro de téléphone et l’on répète une série de phrases. Les vapeurs dégagées par l’haleine sont analysées. Les résultats de ces analyses sont transmis par liaison téléphonique.

Si les tests aux différents substances (alcools et autres drogues) est positif plusieurs systèmes peuvent être enclenchés : blocage du démarrage de la voiture, déclenchement d’alarme sonore, intervention de forces de l’ordre… La vulgarisation de ce système coercitif s’est effectuée par l’intermédiaire d’un marketing diabolique : des assureurs ont diminué de moitié le prix des cotisations de ceux qui acceptaient de se soumettre à ces contrôles.

Le géthylotest est le summum de l’infantilisation. L’utilisateur n’est plus considéré comme un adulte responsable.

On a rapidement constaté que le géthylotest est un solublème  : des contre systèmes performants ont été imaginés alors que les contrôles diminuaient. Les utilisateurs de ces versions pirates ont pris un malin plaisir à conduire sous l’effet de substances toxiques. Les accidents ont augmenté.

 

 

<

La technologie est déjà sur le marché. Rien ne dit que demain un assureur aux pensées courtes ne nous impose pas ce genre de système. Il faudra juste qu’il soit aidé par un gouvernement à l’intelligence nanométrique.