4309456

Téléphone qui utilise le hasard pour créer des liens.

Le grooptable est un téléphone qui :
  • dispose d’une unique fonction réception.
  • s’échange dans une communauté. La personne qui appelle ne sait pas qui va répondre.

 

Lancé par des jeunes n’ayant pas les moyens de payer un abonnement téléphonique, le grooptable est devenu un véritable phénomène de société.

Le principe du grooptable est de passer le téléphone à un ami une fois que l’on a reçu un nombre limité d’appels.

L’objectif de ce système est de booster le hasard afin de provoquer de nouveaux liens entre les personnes.

Le marché de la rencontre amoureuse a compris l’intérêt de cette innovation en lançant des grooptables bleus appelés par les filles et des grooptables roses destinés aux garçons.

  • Des entreprises se sont aussi mises au grooptable.
Des appareils circulent dans les sociétés. Les numéros sont donnés aux clients qui peuvent donc tomber tant sur le patron de la boîte que sur un gardien de nuit. A entendre GrooptPro, la société leader dans la diffusion de grooptables dans les univers professionnels, le grooptable permet d’augmenter de 5% le chiffre d’affaires dans les entreprises : « Le grooptable génère de la sérendipité (NDLR : démarche qui consiste à trouver quelque chose d’intéressant de façon imprévue, en cherchant autre chose, voire rien de particulier) qui font sortir des ornières de leurs habitudes tant le personnel de l’entreprise que ses clients. », dit Fred Miler, le patron de GrooptPro.

 

  • C’est déjà demain

Après avoir vécu dans un monde linéaire dicté par un rassurant rationalisme cartésien, l’enjeu des prochaines années pour les entreprises sera sans doute d’exploiter le hasard, l’émotion, l’intuition, l’irrationnel, le chaos, l’inconcevable, l’imprévisible. Il leur faudra apprendre à jouer avec l’improbable pour envisager des usages et des services vraiment créatifs. En résumé, elle va devoir s’atteler à cette réconciliation téléphonée du cerveau droit et gauche.