Restrictions des capacités des  ordinateurs et des accès au Net effectuées par les entreprisescimg4105

 

Le jivarordisme est une limitation de l’usage des nouvelles technologies qui se pratique dans les entreprises. Il se traduit par une série de limitations. On interdit :

  • L’accès aux sites où l’on trouve rapidement les bonnes informations professionnelles,
  • Les espaces pour échanger rapidement et efficacement ou créer des nouveaux contacts. ;
  • Les applications performantes,
  • Toutes les fonctions de l’ordinateur qui créent de la valeur ajoutée dans le travail.

 

Le jivarordisme est motivé par :

  • Des aspects sécuritaires. Les techniciens voient la libération des outils comme l’enfer qui pénètre dans leurs systèmes. Ils craignent le débarquement de méchants virus ou autres logiciels malveillants.
  • Le coût. Ils ont conçu une installation qui doit durer pendant dix ans bien qu’ils n’ignoraient pas qu’elle serait obsolète au bout de quelques mois. Tous changements sont considérés comme des coûts supplémentaires que l’entreprise ne peut pas supporter.
  • La crainte que les employés passent plus de temps à se distraire.

Le jivarordisme a pour conséquence :

  • Une baisse de moral : les employés estimant ne pouvant pas faire correctement leur travail sont amers.
  • L’introduction de solutions parallèles : box pirate, 3G… Des systèmes de contournement sont installés. Comme les services informatiques les ignorent, ce sont des entrées non protégées dans le système informatique de l’entreprise. C’est là que l’on constate que l’abus de sécurité nuit à la sécurité.

Origine : Jivarordisme est une contraction de Jivaro (les indiens réducteurs de tête) et ordinateur.