Depuis quelques lustres, le vendredi est pour vous un jour sans relief, car il manque les miettes « hyperchromiques » projetées par la lettre du dico. Souriez, le dico du futur revient vous émulsionner le cortex avec ses mots à la pelle et parfois à la bonne pioche

Première nouvelle, le site du dico du futur s’est refait une beauté bien Net.Trois objectifs ont contribué à la conception de ce nouveau site.

1. Aérer pour faciliter l’intégration de courants de pensées métissées

Quand on crée un mot, le concept ou la chose qu’il désigne commence à exister.  En d’autres termes, lorsqu’on imagine un mot, on invente du futur.
L’invention des mots de demain doit donc être encore plus l’affaire de tous et non de moi-même et de quelques experts.
Et, iIl ne faut pas avoir fait l’ENA (C’est au demeurant fortement déconseillé lorsqu’on a des prétentions créatives !) pour pouvoir proposer des mots comme aspiphone, aspirateur commandé par un robot  (Les coréens continuent à gadgétiser le monde ! ) ou dsKouille (Information dénuée d’intérêt permettant aux journalistes de parler pour ne rien dire. (C’est là que l’on découvre que la saturation fait gamberger le cortex!)   http://www.dicodufutur.org/2011/09/07/dskouille/

2. Effectuer un classement par thèmes

Miracle de la rugissante technologie !  Désormais, on clique sur une rubrique et elle fait défiler son contenu. En déclenchant la rubrique métiers, vous trouvez par exemple le concycleur ou concepteur de nouvelles fonctions d’objets mis au rebut. Deuxième clic, vous constatez que les concyleurs existent. La preuve, ils ont imaginé la transformation de vieux frigo en écran de cinéma, de tuyaux en béton en chambres d’hôtel, de pneus en pots de jardin !

Au paragraphe suivant, on trouve l’agorithmeur ou créateur d’algorithmes permettant de trouver des nouveaux clients sur les réseaux sociaux.  Dans l’actualité du métier, on  découvre qu’un algorithmeur a conçu un dispositif sémantique des messages qui  permet de repérer sur Twitter les personnes  qui vont voyager dans une ville.  Les hôteliers peuvent donc leur faire directement des propositions.

Ce classement par thèmes doit permettre des partenariats avec des entreprises innovantes. Et oui, pourquoi pas nourrir ses sites, applications mobiles, comptes Twitter, pages Facebook avec, par exemple, des métiers de demain ! (NB : Faites passer le message à vos DRH !)

3. Rendre le site plus collaboratif

Alors que dans l’ancien site, il était plus facile de trouver Charlie que le formulaire de proposition de mots, on le trouve dans le nouveau par trois fois sur la page d’accueil. Marc Tirel l’a trouvée et a proposé le mot scupidité ou mélange de cupidité et de stupidité qui aboutit à la bêtise collective. Un mot qui pourrait faire réfléchir certains !

Comme un site en cache souvent un autre, j’ai aussi fait une beauté au site www.hyaka.com qui depuis des lustres errait à la cloche du Net.

Si vous fouillez dans ce bric-à-brac littéraire, vous pourrez trouver des choses étranges comme :

Dix  conseils pour rater votre rentrée :
1. Les ambitions… Rêvez, abandonnez
« …Vos vacances ont été l’occasion de judicieuses réflexions. Vous allez inonder le marché avec des coquillages diffusant des messages pour une crème à bronzer ou des logiciels pour éloigner les moustiques de l’ordinateur… Fixez vous un objectif commercial ambitieux. Mettez en place un planning. Considérez qu’il vous faudra un mois pour que la moitié soit atteinte, puis un autre pour le quart, un autre le huitième, un autre le seizième. Découvrez qu’après chaque progression, il reste une longueur à parcourir qui ne sera jamais nulle. Concluez que vous ne pourrez jamais atteindre votre objectif. Abandonnez-le.

Des exemples de romans et polars pour les entreprises

J’utilise l’humour et la fiction pour mettre en scène les problématiques d’entreprise. (Présentation Exemples )

Des exemples d’articles à la mode 2030

Vous pourrez vous plonger dans le drame de la commande de pizza , découvrir l’histoire de cette femme qui veut épouser son frigo , au demeurant assez intelligent pour faire semblant d’être humain ou des récits d’équipées futuristes avec par exemple : « Affluence record au jardin d’acclimatation ».

Mon objectif étant la vulgarisation de la réflexion prospective, on peut trouver aussi des contes revisités à la mode de demain.  La belle aux fleurs dormantes a autour de son berceau toutes les fées de la génétique qui lui compose un patrimoine normalement sans faille. La bêtise est toute nue montre que si parfois la technologie donne du sens aux adeptes, elle leur fait aussi parfois perdre le bon sens.

Futureusement votre.
Anne-Caroline Paucot

PS : 1. Je teste un nouveau logiciel pour cette lettre. 2. J’ai fait un peu de gloubi-boulga  dans mon carnet d’adresses. Alors si la lettre s’affiche mal ou vous ne voulez pas la recevoir, je vous envoie d’avance mes excuses. Il y a un lien pour se désabonner et vous pouvez voir la lettre en ligne sur le site du disco.