J’ai la tête dans le jeu. J’agite mes neurones pour inventer un dispositif ludique pour doper l’innovation dans les entreprises. Je roule des mécaniques en m’inspirant de Platon qui disait

On peut en savoir plus sur quelqu’un en une heure de jeu qu’en une année de conversation.

Heureusement, comme l’affaire étant assez sérieuse pour ne pas se prendre au sérieux, j’ai décidé aujourd’hui de vous proposer quelques amusements iconoclastes.

PS : Si vous voulez tester le jeu,  envoyez-moi un mail.

 

Premier jeu :  rouge

Lisez le texte présent sur la photo, une fois, deux fois, trois fois… Quelque chose vous étonne ?

Deuxième jeu : Métiers du futur

Opérer des mariages entre les noms de métiers et leur présentation.

1.  MayoNeteur
2. Végétaliticien
3. Clapotiseur
4. Biométicien
5. Désicroqueur
6. Percolacteur
7. Concyleur
8. Moucharaboteur
9. Psychogérontechnologue
10. Dépuciéreur
11. Corpcepteur
12. Numéropathe

a) Expert en stratégie numérique qui fait prendre la mayonnaise à des sites endormis

b) Créateur de solutions permettant de diminuer la cacophonie informationnelle causée par le numérique

c) Expert créateur d’objets, pratiques, applications s’inspirant du génie de la nature

d) Designeur spécialisé dans la fabrication d’objets qui se mangent

e) Spécialiste du copier-coller intelligent ou de l’adaptation d’idées innovantes

f) Médecin assurant la gestion des demandes d’euthanasie

g) Qualiticien qui effectue le bilan carbone d’objets dits « verts » et, si nécessaire, les déqualifient

h) Expert utilisant les algorithmes et l’analyse sémantique pour prévoir des événements

i) Roboticien qui détecte et élimine les robots espions proliférant dans l’univers familier

j) Concepteur de nouvelles fonctions d’objets mis au rebut

k) Roboticien qui détecte et élimine les robots espions proliférant dans l’univers familier

l) Psychologue spécialisé dans le développement de services et technologies procurant du meilleur être aux séniors

Troisième jeu : Dimanche

J’ai déchiré l’enveloppe brune avec les professions de foi de nos chers candidats. J’ai choisi une phrase dans chacun. A vous de les identifier.

« Ceux qui refusent cette démarche sont ceux qui méprisent le peuple et veulent continuer à le piller. »
« Ainsi, les technocrates et les banquiers cesseront de gouverner. »
« La lutte contre le terrorisme sera implacable, la tragédie de Montaubon et de Toulouse nous le rappelle. »
« Pour moi, la fiche de paie n’est l’ennemie de l’emploi ».
« Modifier le statut juridique de l’animal »
«  Supprimer les péages sur les autoroutes déjà amorties ; »
« Cette politique d’austérité conduit à la récession et à la régression sociale. »
« Imposer la suppression du secret industriel et commercial est un premier pas vers le contrôle des travailleurs et de la population sur les entreprises. »
« La France est riche d’une multitude de territoires et de cultures locales. »
« Nous aimons notre pays, refondons le ensemble ».

 

Quatrième jeu : La peau de l’ours

Cours camarade, la bonne action est devant toi
À Moscou, ô temps en emporte le prix du café !
Ma mère en brainstorming toute seule dans son transat !
Sous le pont coulent les histoires de guides touristiques SDF
Dessine-moi du gratuit qui paye
Qui veut voyager solidaire, manage ses Tookets
Clics et déclics pour jeunes demoiselles de plus 77 ans

Ces phrases sont des titres d’articles d’un site. En les lisant quel genre d’ours vous décelez ? Ou, sur quel genre de concept repose ce site ?

Cinquième jeu : Nénettes

Dans un journal, il a dans le sommaire la présentation de 13 contributions… Leurs auteurs sont 13 hommes ! Les interviews, enquêtes, reportages ont été réalisés par 12 personnes… 12 hommes. Dans ce journal de 228 pages, les femmes sont présentes dans les articles à la page 27 et 28 et  208 soit trois pages sur 228 !
Trouvez le nom de cette nouvelle revue ?

 

Solutions

Jeu 1 : Rouge

Aviez-vous lu le radotage du de ? Oui, souvent on croit voir et bien voir, mais on est juste guidé par nos a priori et nos habitudes.

Jeu 2 : Métiers du futur

Les malins auront cliqué sur les liens pour trouver la réponse. Dans l’élan, ils auront imaginé d’autres métiers du futur. N’hésitez donc pas à nourrir la communauté de vos réflexions.
Et comme tous les lecteurs de la lettre du dico sont des malins, il est inutile de donner une réponse.

Jeu 3 : Dimanche

Les professions de foi des candidats sont toutes passées à la moulinette des peseurs de mots. Nos experts ont supprimé toutes fioritures susceptibles d’être mal interprétées. Elles n’ont aucune poésie, imaginaire, sensibilité. Elles sont désincarnées donc toutes identiques.
Alors, si cela vous dit, vous pouvez trouver les réponses en décortiquant ces formulaires de pensée. Si, étrangers ou autres, vous n’êtes pas les heureux récipiendaires de ce pensum, twittez les phrases et attendez que la communauté des 140 caractères vous réponde. Peut-être que le jeu peut prendre.

Jeu 4 : Peau de l’ours


Ces phrases sont les titres des articles de 1001 idées (http://1001idees.org) un site qui se positionne comme une distillerie d’idées. Le procédé consiste à  porter les idées à ébullition afin qu’elles s’évaporent et se transforment en innovation.
En décodé, je propose du contenu innovant pour les Intranets des entreprises. Chaque jour, je présente une innovation, l’interroge et donne des pistes pour s’en inspirer. Si votre entreprise est intéressée par ce concept éditorial inédit, n’hésitez pas à me contacter.

Jeu 5 :  Nénette

Ces chiffres sont ceux du nouveau magazine nomme We demain   Ce magazine ne manque pas d’ambitions  :

L’ambition de We Demain est inédite. La revue veut non seulement contribuer au décodage des bouleversements en cours, mais encore être le support des remises en question, des initiatives innovantes qui permettront d’affronter et de retourner à l’avantage de l’humanité cette crise sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. Les signes d’une nouvelle révolution se multiplient, qui nous convainquent de croire en l’avenir.We Demain sera là pour guetter, pour décrypter cette révolution prometteuse.

Ils parlent, se gargarisent de mots. Mais moi, mauvaise tête, j’aurais comme envie de tailler des shorts courts, très courts à ceux qui pensent que demain se réfléchit, s’imagine, s’invente qu’avec des hommes.

Ludiquement vôtre !

Anne-Caroline Paucot[wpmltrack]