Objet programmé pour ne plus fonctionner au bout d’un temps déterminé

L’obsolescence ayant toujours été un moteur de la consommation, elle est progressivement devenue un luxe. De là est né l’idée du murderjet, un objet qui tombe en panne, ne fonctionne plus, se détruit au bout d’un temps court.

Pour les murderjets qui se détruisent dans les dix jours, on utilise aussi le mot de dixvertimento . Ce mot en référence à divertimento veut diffuser l’idée qu’un changement régulier d’appareil est un vrai plaisir. Ce renouvellement permet de disposer des derniers progrès de la rugissante technologie, ne pas paraître un has been technologique ou encore d’être (et surtout paraître) dans les courants d’air porteurs

Après avoir concerné la petite électronique portable, tout objet peut devenir murderjet. Voitures, bijoux, meubles, électroménager… Aucun produit n’est épargné. La société Bricabraco vend un papier peint qui devient gris au bout de dix jours. Le créateur Mike B a lancé des vêtements qui deviennent transparents dans des conditions spécifiques. Pour se faire connaître, il a offert des robes « murderjet » à dix actrices célèbres qui, à en croire les médias, se sont engagées à prendre le risque de la mise à nu.

On a aussi des murderjets alimentaires, des aliments qui deviennent en un éclair impropres à la consommation.  Après le déces de plusieurs enfants, les murderjets ont été interdits dans les cantines scolaires.

  • C’est déjà demain

Quand le petit Robert définit le mot obsolescence, il dit : “Pour un bien, fait d’être déprécié, périmé pour des raisons indépendantes de son usure physique mais liées au progrès technique, à l’évolution des comportements, à la mode…” Mais pour tous les grands Robert que nous sommes, le mot définit plutôt un mal qui ruine tant notre porte-monnaie que la planète.
  • Nos cadeaux sont-ils programmés pour mourir?

Qu’un yaourt ou du jambon ait une date de péremption ne choque personne. Mais si votre GPS, tondeuse à barbe, appareil photo numérique ou téléphone portable avaient une durée de vie limitée?  Et si les industriels concevaient sciemment des produits programmés pour mourir de manière à vous faire sans cesse consommer davantage? La question de l’obsolescence programmée se pose. »C’est quelque chose qui se dit depuis longtemps mais qui n’est pas démontré. C’est très difficile de chiffrer la durée de vie des produits », selon Denis Vicheras, directeur du développement durable à la FNAC. « Mais il est vrai que les produits premiers prix qui ne portent pas de marque connue ont une durée de vie plus faible du fait notamment des conditions de fabrication trop légères« , juge-t-il.

Lire la suite sur LCI

  • Une adresse minute

10minutemail.com offre aux internautes une adresse provisoire qui s’autodétruit après 10 minutes d’activation.

  • Les différents types d’obsolescence

Il existe différentes variantes d’obsolescence programmée. Certaines impliquent d’ajouter sciemment des défauts de conception au produit vendu, d’autres formes plus psychologiques tentent de dévaloriser l’image du produit auprès des consommateurs. Voici un tour d’horizon non exhaustif des mécanismes à la disposition des industriels.

Obsolescence fonctionnelle

La forme la plus courante de cette pratique consiste à placer dans un appareil un élément vital d’une qualité inférieure au reste de l’appareil. Lorsque cette pièce vient à dysfonctionner l’ensemble du produit devient inutilisable. Le coût de réparation, constitué du prix de la pièce de remplacement du coût de la main d’œuvre et des frais de transport, est alors supérieur au prix d’un appareil neuf vendu dans le commerce. Il devient alors inutile et onéreux de vouloir réparer l’appareil endommagé.

 

 

Obsolescence par péremption

Certains produits possèdent une date de péremption à partir de laquelle ils sont annoncés comme « périmés ». Cependant des produits restent utilisables longtemps après cette date arbitraire. Cela s’applique principalement aux aliments et aux boissons, qui ont une date limite de consommation ou une date limite d’utilisation optimale. On retrouve également ces dates de péremption sur des produits cosmétiques, pharmaceutiques et chimiques.

Suite sur Wikipédia

http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90