Avatar à usage professionnel

Le provatar est un avatar utilisé dans le domaine professionnel. Ces doubles numériques à l’image du salarié sont de plus en plus nombreux pour deux raisons : 

  • L’essor des bureaux virtuels.

20 % des workers travaillent dans des bureaux 100 % virtuels. Cette progression vient des allégements fiscaux incitant les entreprises à créer des univers virtuels de travail afin de diminuer les déplacements et la consommation d’énergie.

Les salariés se connectent majoritairement à partir de chez eux et disposent d’un écran sphérique qui facilitent l’immersion dans leur univers de travail. 40 % des salariés disposent également de lunettes immersives qui leur permettent de se connecter sur leur univers lors de leurs déplacements. Moins de 50 % les utilisent car leur confort laisse encore à désirer.

  • Une manipulation aisée

Alors que les premiers avatars se commandaient laborieusement au clavier, il y a aujourd’hui le choix : gestes, pensées, paroles..

Considérant qu’il vaut mieux être plusieurs à faire le même travail, les salariés ont pris l’habitude d’avoir plusieurs provatars. Ce doublement leur donne le don d’ubiquité rêvé depuis des lustres.

Synonyme : avandar (se dire surtout pour les avatars commerciaux).

Mots connexe : huvatar. Les huvatars sont des auxiliaires de vie. Commandés par la voix, ils effectuent la gestion en ligne du quotidien administratif personnel et professionnel. Doués de mimétisme, ils adoptent l’image, la voix et style d’écriture du propriétaire pour des relations distantes simples : prises de rendez-vous, questionnements basiques…

  • C’est déjà demain

Un avatar est originellement une incarnation du dieu Vishnu. Des experts nous racontent que demain nous aurons tous une représentation de nous-même sous la forme d’un personnage animé en trois dimensions. Si cela nous permet à tous de devenir des demis dieux, on aurait tort de rejeter nos doubles numériques.