Pack payant permettant de supprimer la publicité

La pubelle est un pack qui élimine l’envahissement publicitaire dans l’environnement privé. L’utilisateur achète entre une heure et 24 heures par jour de tranquillité.  Il élimine une partie ou toutes les sources de diffusion publicitaire.

La pubelle répond à la multiplication des sources de diffusion dans le maison.

C’est un matin en prenant sa douche que Milos Corman eut l’idée de ce pack.  Après avoir écouté les 5 minutes de pub de la société qui assure son réveil, les gargouillis mercantiles de sa machine à café, les litanies consuméristes de son grille-pain, les radotages de sa baguette, les jets sonores publicitaires qui lui permettaient d’avoir de l’eau pour prendre sa douche, il a craqué. Il aurait donné de l’or pour qu’on arrête de lui vanter les qualités d’une serviette plus douce que douce.

Cette multiplication est liée au phénomène de gratuité : un nombre important de produits sont gratuits si les utilisateurs acceptent une diffusion publicitaire. Les gains générés par la vente des pubelles sont redistribués aux marques.

  • C’est déjà demain

Avec le Net, les films, musiques, logiciels, jeux sont consommés sans payer… Quand la gratuité s’impose, les entreprises cherchent tous les moyens pour gagner de l’argent. Les recettes publicitaires étant particulièrement recherchés, on peut imaginer que les marques vont rivaliser de génie pour envahir notre quotidien.  Quelques exemples en témoignent. Une société japonaise propose des photocopies gratuites. Elles sont financées par les publicités présentes au verso des feuilles.

Une société française s’est lancée dans le tirage photo gratuit. En contrepartie de la gratuité du tirage et de l’envoi de ses photos, l’utilisateur accepte de recevoir des photos 11x15cm (format classique pour les photos) avec en dessous un bandeau publicitaire de.

 

  • Est-ce une idée désirable ?

  • Oui

La pollution publicitaire sonore, visuelle, odorante, tactile nous asphyxie. La pubelle nous permet de respirer.  On peut enfin rester chez soi à rêver au lieu de se sentir obligé de courir pour acheter des inutiles qui doivent nous rendre plus heureux.

  • Non

La pubelle serait un oscide si ces packs anti-pub étaient gratuit. Il n’y a pas de raison que seuls les nantis profitent de la liberté de penser à rien en prenant leur douche ou en beurrant leurs tartines. Il faut démocratiser le rêve.