Un robot animal de compagnie

Chiens, chats, pingouins, hamsters, lapins, hybrides… 100 millions d’animaux de compagnie sont désormais des robots.

Nombreux robozoaires assistent dans leur vie quotidienne les personnes âgées ou handicapées. Ils peuvent les aider à se déplacer, trouver des objets ou effectuer des tâches ménagères. Certains sont des partenaires de jeu.

Même si les robozoaires sont technologiquement extrêmement performants, nombreux les refusent en considérant que ceux qui les côtoient adoptent rapidement un désolant comportement machinal.

Origine : Robozoaire est composé du mot robot et de la racine grecque zo(o) signifiant animal.

Mot connexe : roboudou. Un robot qui sert de doudou aux enfants.

 

  • C’est déjà demain

  • Paro, robot fidèle

Le Japon est féru de robots : des robots de compagnie, mais aussi robots de “soins”, comme on qualifie déjà Paro, le robot phoque, notamment utilisé pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Et si, comme le montre cette vidéo, tous nos dirigeants d’entreprise caressaient l’animal, avant de prendre leurs décisions ! On peut toujours rêver.

 

  • Le robot s’ouvre à – presque – tous les sens humains

Conçu par des ingénieurs de l’ETRI, POMI est un robot animal capable d’interagir de façon multimodale avec les êtres humains. Il reproduit quatre des cinq sens.