Collectionner des savoirs qui augmentent votre degré de nullité

  • Le Japon est le plus gros exportateur de cuisses de grenouilles
  • Il ya eu plus de cinquante millions de Mr. Patate vendus depuis sa création en 1952.
  • A Toronto, la loi interdit de traîner un cheval mort sur Yonge Street le dimanche.
  • Le duel est légal au Paraguay si et seulement si les 2 participants sont enregistrés comme donneurs de sang.
  • Chaque fois que vous léchez un timbre, vous consommez 1/10 de calorie.

Si vous vous droguez à Twitter, vous pouvez collectionner des milliers de savoirs dérisoires. Au mieux, ils occuperont votre calebasse et vous permettront de les poser dans une discussion et d’espérer briller quelques minutes.  Au pire, ils encombreront vos espaces de stockage et vous obligeront à en acheter d’autres.

Cette activité se nomme savoirnulitter. Le mot indique que le plus (Accumulation de savoirs) se traduit par un moins (diminution de l’intelligence).

On savoirnulitte lorsqu’on pense que l’intelligence se mesure aux nombre d’absurdités qu’on peut avaler.

 

Si votre grand-mère a joué son rôle d’ancêtre de confiance, elle n’a pas manqué de vous signaler qu’il fallait apprendre au moins une chose par jour.  Quelques secondes avant que le carrosse se transforme en citrouille, vous pouvez foncer sur @savinutile http://twitter.com/savinutile afin de récupérer votre lot de 140 ca de remplissage oiseux du cortex.

Vous n’en avez pas encore votre quota de stupidité. TweetWahtYouEat permet de raconter aux amis virtuels ce qu’on mange, les calories ingérées. Je vous propose donc d’apprendre par cœur le menu d’un inconnu.

Ca commence à mâchonner dans le cortex ! Il est temps d’aller sur @BlaguesCarambar http://twitter.com/BlaguesCarambar et de déguster quelques blagues du genre :  « Nicolas demande à un copain : – Qu’est-ce que ça veut dire : I don’t know ? Et l’autre répond : – Je ne sais pas ! »

Vous vous décomposez déjà et demandez grâce ! Vous pouvez en conclure que vous n’êtes pas un surdoué un savoirnullitage.