Douche d’habillement

La fringouche est  une projection de matières servant à l’habillement d’une personne.

Après avoir programmé le type et la forme des vêtements qu’il désire, l’utilisateur s’enferme dans une cabine  de douche qui projette des tissus sur son corps. En quelques secondes, ce textile intelligent prend tant la forme que la texture et les couleurs désirées.

Se fringoucher est une opération plus ou moins complexe. On peut se fringoucher en quelques secondes ou passer des heures à rectifier le vêtement en reprogrammant des éléments grâce à des interfaces tactiles.

 

C’est déjà demain

Le “Spray-on Fabric” créé par Fabrican Ltd, un laboratoire londonien est un textile liquide en bombe qui, une fois aspergé, se solidifie et épouse la forme du corps.  Demain,  la bombe textile sera sans doute connectée à la fois à Internet et à une douche.  La vestouche passera de la fiction à la réalité.

 

 

Est-ce une idée désirable ?

Oui

C’est une aubaine pour tous ceux qui se lèvent la tête dans le sac et qui reste des plombes hagards devant leur placard à se demander si, pour partir dans l’au-delà, il faudra emporter des sous-vêtements de rechange. Ils pourront tailler des shorts à leurs stress matinaux et se lever et se laver en chantant « dressing in a rain ».

Non

Si l’habit ne fait pas le moine, ce mode d’habillement va sans  aucun doute inciter beaucoup de monde à se retirer dans un monastère.  La technologie va à coup sûr valoriser ces fautes de goût qui valorise le paraître sur l’être.

 

A vous de juger